UNE MAISON POUR OISO

 

Oiso, village à une heure de la ville, est situé à équidistance entre la mer et les montagnes, et compte 32 000 habitants

«Je voudrais que vous conceviez une maison qui restera après 100 ans » - voilà la première requête de notre client. Oiso est un endroit qui garde la trace laissée par les habitants d'il y a plus de cinq mille ans. C'est là que vivait le peuple à l 'époque de l'Antiquité, contraint par le climat plutôt chaud du Japon. Au fil du temps, chaque époque a laissé sa trace, de la période Yayoi (av. J.-C 4 - 4C) à l'âge moderne par à la période Edo (17C - le milieu de 19C). Les habitants d'Oiso ont expérimenté beaucoup de formes de logements, comme des logements de fosse, des logements de faux-plancher, creusés, des constructions sur pilier permanentes, des « machiyas » (des maisons marchandes traditionnelles), l'architecture de villa etc... L'idée phare du projet était alors de concevoir une maison japonaise à la forme vivante, capturant l'essence de tous les âges du Japon.

Dans « A House for Oiso », nous avons utilisé « la couleur de sol » pour le plancher -au niveau du sol- et pour les murs. Nous avons creusé sous la construction 60 centimètres de plus que la surface du point d'appui et nous avons réutilisé le sol restant comme une matière finale. Le sol ressemble fortement à des matériaux de construction, avec son pouvoir hygroscopique et ses propriétés d'isolation thermique. Le bâtiment enterré à l'intérieur de la terre permet au sol de garder la température fraîche en été et en hiver de réchauffer la surface grâce à la radiation se régénérant. Le deuxième étage est l'espace de « la couleur en bois » sur le mur et le plafond. Nous avons pensé la circulation de l'air pour protéger la maison contre le vent et la pluie et atténuer l'humidité.

La maison est conçue pour un endroit spécifique. Une fois choisi, il ne change plus. Le bâtiment appartient non seulement au site, mais aussi au passé et au terrain environnant.

Ce projet est "une maison pour Oiso", c'est-à-dire à son image puisque la maison se tient debout dans Oiso. L'idée est double : à la fois la maison se bâtit dans la terre, et à la fois elle lui apporte un plus : faire perdurer cette relation entre le terrain et le bâti montre, qu'au delà de l'espace privé de l'habitat, l'espace public est aussi bonifié.

Project information

Statut: Réalisé

Lieu: Oiso, Japon

Date: 2012 — 2015

Surface: 122 m²

Commission: Privé

Client: Particulier

Programme:Résidence familiale

Project team

 

Architecte: Dorell.Ghotmeh.Tane Architects, Paris Structure: Yasuhiro Kaneda Structure, Paris

Fluid: EOS plus, Tokyo

Construction: Eiko Construction, Yokohama

Contact                                                                                                                      © 2019 by Dan Dorell 

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon